Etat des lieux Bagneux

Pour toute information ou devis gratuit, appelez-nous au 09 72 10 16 16

Etat des lieux Paris

États des lieux de vos biens immobiliers en colocation : les conseils de nos experts - 09/08/2019

Une colocation immobilière, tout comme une location classique vous impose de nombreuses obligations parmi lesquelles l’établissement d’états des lieux d’entrée et de sortie. Par contre, ces obligations sont plus complexes parce qu’elles impliquent de prendre en compte tout au long du bail, la sortie définitive de chaque colocataire comme l’entrée de chaque nouveau colocataire. Voici un aperçu de vos obligations de bailleur en matière d’états des lieux de colocation ainsi que de la méthode la plus pertinente pour gérer les contraintes de ce type de bail afin de le sécuriser et de se préserver de tout litige.

L’état des lieux d’entrée d’un bail de colocation : une obligation primordiale

Comme un état des lieux d’entrée classique, l’état des lieux d’entrée relatif à une colocation se traduit par un inventaire complet et une étude exhaustive de l’état de conservation de toutes les caractéristiques et équipements présents dans le logement, ainsi que du mobilier, dans le cadre d’une colocation meublée. Pour apporter encore plus de précisions au bail, une distinction des pièces communes et privatives peut être faite et ce, sur l’initiative des colocataires. Chaque colocataire doit bien évidemment être présent lors de l’état des lieux d’entrée ou à défaut, un tiers qu’il aura préalablement désigné comme représentant. Pour vous assurer de la conformité de l’état des lieux d’entrée d’une colocation, vous pouvez confier la réalisation de ce document obligatoire à un expert en état des lieux, professionnel qui gère les états des lieux relatifs à tout type de bail.

Les états des lieux d’entrée et de sortie en cours de bail de colocation

Même si ce n’est pas une obligation, dès qu’un colocataire décide de quitter le logement, il est important de procéder à la réalisation d’un état des lieux de sortie afin de vérifier à nouveau l’état du logement avant que le colocataire s’en aille. Cet état des lieux de sortie permet de déterminer, s’il y a lieu, les dégradations éventuellement survenues depuis le début du bail et dans tous les cas, de réactualiser le bail de colocation par un avenant. Ensuite, un nouvel état des lieux d’entrée doit être fait. Toute arrivée d’un nouveau colocataire doit aussi s’accompagner d’un avenant au bail de colocation comme d’un nouvel état des lieux d’entrée. Contrat de bail très exigeant, susceptible de requérir de nombreuses mises à jour durant son cycle de vie, un bail de colocation incite très souvent les bailleurs à se tourner vers des experts en états des lieux, des prestataires efficaces qui leur permettent d’alléger considérablement les obligations répétitives de ce type de contrat de location.

L’état des lieux de sortie d’un bail de colocation : l’engagement d’une responsabilité commune

Lorsque survient la réalisation de l’état des lieux de sortie d’une colocation, c’est l’heure pour vous de constater amiablement et contradictoirement avec les colocataires l’état général du logement et d’identifier toutes les dégradations et dommages éventuellement causés par ces occupants. A ce moment, c’est la responsabilité de tous les colocataires sortants qui est engagée. En raison de leur nombre, le choix d’un expert en état des lieux est fortement recommandé. En effet, ce prestataire est plus à même de gérer, grâce à son expérience, cette multiplicité d’interlocuteurs et de trouver un terrain d’entente approprié.


« Retour aux actualités