Etat des lieux Bagneux

Pour toute information ou devis gratuit, appelez-nous au 09 72 10 16 16

Etat des lieux Paris

Etats des lieux d’entrée et de sortie : et si la location comporte un jardin privatif ? - 12/05/2020

Avec l’arrivée des beaux jours, les locations avec jardin privatif sont très prisées par les candidats locataires et tout comme les biens à louer qui n’en disposent pas, doivent faire l’objet d’un état des lieux d’entrée et d’un état des lieux de sortie en bonne et due forme. Ainsi, il ne faut pas oublier de prendre en compte le jardin à usage exclusif comme un élément à part entière de la location, le décrire tel qu’il est lors de la réalisation de l’état des lieux d’entrée, à la remise des clefs. Il faut aussi définir précisément les obligations du locataire en matière d’entretien de cet espace vert tout au long du bail. En effet, la réussite de l’état des lieux de sortie d’une location avec jardin privatif et l’absence de litige dépendent vraiment de l’effort fourni pour remplir avec justesse l’état des lieux d’entrée.

Le jardin privatif d’une location doit figurer clairement dans l’état des lieux d’entrée

Lieu de vie comme toutes les pièces habitables de la location, le jardin privatif dont jouira le futur locataire pendant toute la durée du bail doit apparaitre clairement dans l’état des lieux d’entrée et décrit dans ses moindres détails. Le jardin privatif de la location comporte du gazon, des arbustes, des arbres fruitiers, des haies, des fleurs, des bassins, une piscine ? L’ensemble des éléments qui composent le jardin loué doivent être mentionnés dans l’état des lieux d’entrée tout comme l’état dans lequel ils se trouvent. On s’en doute, la tâche est ardue quand il s’agit de décrire la nature qui figure dans cet espace verdoyant qui fait partie intégrante de la location. Les experts en états des lieux de notre réseau ont une technique efficace de description : la réalisation de photos du jardin concerné avec des prises de vue savamment étudiées. En plus, un cahier des charges de l’entretien du jardin privatif doit être fourni au locataire afin qu’il sache exactement de quelles charges d’entretien il doit s’acquitter et leur fréquence. La vision qu’a le propriétaire bailleur de ce qu’est un bon entretien doit aussi être exprimée explicitement.

Un état des lieux de sortie serein même si votre location possède un jardin

Lorsque le jardin à usage exclusif présent dans la location est bien dépeint dans l’état des lieux d’entrée, lors de l’état des lieux de sortie, toute dégradation (abattage d’un arbre par exemple, déracinement de végétaux, etc.), modification (à moins que le locataire ait reçu l’accord préalable du bailleur) ou défaut d’entretien (élagage, taille, échenillage, etc.) seront détectés rapidement et correctement chiffrés pour facturation au locataire. En effet, les photos prises à l’entrée des lieux sont une preuve irréfutable de l’état précis du jardin au début du bail. Le locataire aura donc tout intérêt à l’entretenir et à le remettre en état avant la réalisation de l’état des lieux de sortie s’il ne souhaite pas subir une perte financière par une retenue partielle ou totale de son dépôt de garantie. Bien entendu, si la dégradation est indépendante de sa volonté et résulte d’une maladie incurable et endémique des végétaux, il est essentiel que le propriétaire soit conciliant.


« Retour aux actualités